Ven. Avr 16th, 2021

Communication financière d’ATL Leasing Les résultats confirment la reprise

 

TNV206184

M.Slimène Bettaieb, PDG d’ATL Leasing, a présenté, jeudi dernier, la situation financière de l’institution. Il a, à l’occasion, souligné l’évolution rapide du rythme des approbations entre 2007 et 2010 qui ont baissé en 2011

(-36%) et ont repris en 2012 (+29%).

Le taux de croissance annuel moyen (2007-2012) des mises en forces a été de 26%. Il a enregistré une forte baisse en 2011 puis il a repris son évolution en 2012, enregistrant une hausse de 33%.

Quant aux encours de 2012, ils ont progressé de 11%, alors que le taux de croissance annuel moyen de la période de 2007 a été de 16,5%.

« En terme de parts de marché, l’ATL s’est installée confortablement au 2ème rang, et ce, depuis 2009. », a rappelé M. Bettaieb.

Par ailleurs, le taux de sortie annuel moyen du secteur s’est stabilisé aux alentours de 9,5%, depuis 2009, et il y a lieu de rappeler que ce taux était de 11,28% en 2008.

Ce niveau de taux, enregistré 9,5% (2010-2012), traduit la situation de malaise que vit le secteur : renchérissement du coût de refinancement et guerre des prix pratiquée par les opérateurs. Il y a lieu aussi de noter que le modèle de calcul du taux effectif global a causé le tassement de la marge d’intermédiation des compagnies de leasing.

Le PDG d’ATL a noté que la stagnation du taux de sortie, conjuguée à l’augmentation de celui des créances compromises, constitue le principal facteur d’érosion de la rentabilité de la société. Notons qu’en 2011 et suite à une décision de la Banque Centrale qui a autorisé aux compagnies de leasing à procéder au rééchelonnement des impayés, le taux des actifs classés  a été dopé. En 2012, le taux réalisé reflète fidèlement la situation des actifs classés.

Performances financières

Les produits d’exploitation ont enregistré, durant la période (2007-2012), une progression à un taux de 17%, même si le taux d’accroissement entre 2010 et 2011 est le plus faible de la période.

Le produit net du leasing a atteint, en 2012, 17,9MDT, soit une progression de 9,8% entre 2011 et 2012. Le résultat net, après la chute de 2011 (-47% de 2010 à 2011) a repris son ascension en 2012 (+33% par rapport à 2011) mais reste en de ça de son niveau de 2010 (-38,7%).

Après la réalisation de l’augmentation de capital en décembre 2012, les fonds propres ont retrouvé un niveau assez sécurisant (ratio Cook à fin 2012, 21,17% contre 15,5% en 2011).

A.B.C

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *