Dim. Sep 19th, 2021

Simulation des Nations Unies (Modèle ONU- Septième édition) : «L’ONU ET LE MULTILATÉRALISME :LA DIPLOMATIE AU SERVICE DE LA PAIX »

Spread the love
Professeur Mahmoud Zani

«Comme les problèmes rencontrés de nos jours revêtent de plus en plus souvent une dimension mondiale, le multilatéralisme est plus important que jamais» (Antonio Guterres, rapport d’activité «De l’importance d’un bilan honnête et réaliste », 2018, p.2). Ce thème pertinent du multilatéralisme a fait l’objet d’une simulation des Nations Unies regroupant de nombreux étudiants venant de divers horizons et universités tunisiennes, organisée conjointement par le Centre de droit international et européen (CDIE) en partenariat avec l’IHE-Tunis, sous la direction scientifique du Professeur Mahmoud Zani, initiateur de cette édition originale de la simulation des Nations Unies (ONU).

La simulation s’est tenue, le jeudi 18 avril 2019, à la cité des sciences sur un thème inédit : «L’O.N.U. ET LE MULTILATERALISME-LA DIPLOMATIE AU SERVICE DE LA PAIX-». Après une introduction sur l’importance de cette simulation et l’accueil chaleureux réservé à l’ensemble des délégués présents à l’Assemblée générale, le Professeur Zani a donné la parole à Madame Oumayma Jebnouni, Vice-présidente de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme. Dans son allocution, Madame Jebnouni a bordé l’historique de la ligue, son rôle dans la promotion et la protection des droits de l’homme, ainsi que sa contribution à la rédaction de certains articles de la Constitution de 2014 pour y inclure certains droits particuliers, à l’exemple de la liberté de conscience. Par ailleurs, un débat très intéressant s’est engagé avec l’ensemble des étudiants dans le rôle d’Ambassadeurs et de Ministres des affaires étrangères des différents Etats membres de l’ONU avec leurs drapeaux respectifs.

Trois principaux organes de l’ONU avec des thèmes précis ont caractérisé les travaux de cette simulation avec des ordres du jour de qualité pour nourrir les débats, formulés par l’expert du système des Nations Unies, le Professeur Zani.

Lesdits organes sont les suivants :

1-Le Conseil de sécurité- Menaces contre la paix et la sécurité internationales : Les mercenaires ; L’extrémisme violent ; Le crime organisé transnational ; Le terrorisme ; La situation au Yémen, Soudan du Sud et au Cachemire ; Le conflit israélo-palestinien ; La question du nucléaire iranien.

2-Conseil économique et social – Développement durable : Les objectifs du développement durable ; Les stratégies du développement durable ; Le financement du développement ; La coopération pour le développement ; Les crises alimentaires ; Les situations humanitaires d’urgence ; L’éradication de la pauvreté.  

3-Le Conseil des droits de l’homme-Promotion et protection des droits de l’homme : Les viols et violences sexuelles contre les enfants ; L’application de la Convention des droits de l’enfant ; Le Protocole III à la CIDE concernant les plaintes individuelles ; La question des personnes handicapées ; Le racisme, l’esclavage et l’antisémitisme ; La peine de mort ; La lutte contre l’impunité.     

Les débats intenses au sein de ces organes ont abouti à l’adoption de différentes résolutions par les délégations participantes.

La pratique de la simulation est un exercice exceptionnel pour des universitaires souhaitant faire carrière à l’international et une bonne opportunité pour développer leurs capacités d’analyse et de réflexion et de s’initier aux techniques de la négociation internationale. Que l’initiateur de cette septième édition de simulation des Nations Unies sur une thématique aussi originale, le Professeur Mahmoud Zani, soit remercié pour tous les efforts déployés depuis fort longtemps afin d’accorder à nos étudiants une formation de base et de qualité et contribuer à élever avec aussi l’exercice des cliniques juridiques, le niveau universitaire dans notre pays.

                                                                                                         Amira Snoussi
                                                                                              Juriste


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: