Lun. Juin 14th, 2021

Ramadan à nos portes : Le spectre de la hausse des prix hante les consommateurs

A quelques jours du mois de Ramadan, plusieurs familles, partout dans le pays, notamment dans le gouvernorat de Tozeur au revenu moyen ou limité ont décidé de remplir leurs étagères en produits de base nécessaires pour le mois saint par peur de voir les prix augmenter davantage.

Rencontrée au marché central de Tozeur, une ménagère a exprimé à la correspondante de l’agence TAP sa crainte de ne pouvoir subvenir aux besoins de sa famille au mois de ramadan vu la hausse des prix.

« Un budget de 20 dinars ne suffit plus pour remplir un couffin pour le mois de Ramadhan », a déploré une autre ménagère.

« Il ne faut pas oublier que nous avons aussi d’autres dépenses pendant ce mois comme le loyer, les factures à payer, les cours particuliers de nos enfants… », a-t-elle ajouté.

D’après la correspondante de l’agence TAP, les prix des dattes de bonne qualité semblent aussi élevés à Tozeur puisqu’ils varient entre 9 et 10 dinars sachant que les dattes de qualité inférieure sont vendus à des prix acceptables mais ne sont pas prisés par les consommateurs.

Contacté par l’agence TAP, Kamel Rezgui, directeur régional du commerce a assuré que la région de Tozeur ne manquera d’aucun produit pendant le mois de Ramadhan à part l’huile végétale subventionnée qui connait certaines problématiques pouvant, toutefois, être résolues avant l’avènement du mois saint.

Le responsable a signalé qu’en coordination avec les commerçants de gros, un programme a été élaboré pour assurer l’approvisionnement en produits alimentaires de toutes les régions du gouvernorat de Tozeur notamment les zones frontalières outre la mise ne place d’un programme de contrôle essentiellement pendant les périodes de pic de consommation.

Il a, en outre, précisé que les prix des viandes pourraient connaitre une certaine hausse tandis que les autres produits de consommation pourraient rester stables étant donné que le mois de ramadan coïncide cette année avec le démarrage de la production de plusieurs produits.

A noter que les services de contrôle économique de la direction régionale de Tozeur ont organisé vendredi une campagne de sensibilisation qui a ciblé tous les commerçants du marché central et ses environs afin de les inciter à afficher les prix et à donner des factures aux consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *