Jeu. Mai 6th, 2021

19% des entreprises tunisiennes sont certaines d’embaucher, et 40% vont peut être le faire

Bayt.com, site internet de recherche d’emploi, publie une analyse, sur les tendances conjoncturelles sur le marché de l’emploi au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et au Pakistan.  Cette enquête a été réalisée entre juin et juillet 2013, auprès de 3430 personnes âgées de plus de 18 ans. En moyenne régionale, 30% des chefs d’entreprises interrogés vont « certainement » recruter dans les trois prochains mois. 25% de répondants incertains devraient « probablement » embaucher et 8% des entreprises interrogées ne prévoient pas de recrutement. Les grandes entreprises locales (34% d’intentions certaines d’embauches) et multinationales (35%) devraient recruter davantage pour le prochain trimestre que les PME (27%) et le secteur public (28%).

Selon la même étude « les chefs d’entreprises sont de plus en plus à l’affût de personnes pouvant combler des postes de direction (28%) et de sous-direction (junior executive) (33%) », dotés d’aptitudes en communication (anglais et arabe) (50%), capables de travailler en équipe (48%), possédant des compétences en leadership (47%) et « honnêtes » (42%).

Les chefs d’entreprises du sud de la Méditerranée ne sont pas aussi optimistes. 19% seulement des chefs d’entreprises en Tunisie ont  certainement l’intention de recruter, 40% vont peut-être recruter, 4% vont peut-être ne pas recruter, et 4% sont sûrs de ne pas recruter.

Sur le plan régional, et au niveau des chefs d’entreprises qui sont sûrs de vouloir recruter, ils sont 27% en Algérie, 22% en Egypte, 28% en Jordanie, 27% au Liban et 17% au Maroc.

Sonia Chikhaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *