Dim. Mai 9th, 2021

« The Leader » Pour renforcer le leadership social

1208520_10202125732893488_2147009544_n

Dans le cadre du programme « Tune-in Tunisia » lancé par le Congrès islamique américain (AIC) Tunisie, « The Leader », le premier concours d’entrepreneuriat social a démarré samedi dernier. 25 jeunes participants de toutes les régions de la Tunisie ont déposé leurs propositions de projets, cherchant à apporter du changement et de l’amélioration à leurs communautés locales, et à concrétiser leurs visions de la Tunisie dont ils rêvent et pour aider à apporter du changement et de l’amélioration dans leurs communautés locales.

Après avoir auditionné les candidats, 16 projets ont été retenus pour concourir dans la compétition « The Leader ». Les projets sélectionnés toucheront différentes régions du territoire tunisien. La durée de cette compétition qui s’étend du 14 septembre 2013 à Avril 2014 vise à sensibiliser particulièrement sur l’importance de la durabilité des projets à portée citoyenne que les jeunes activistes sont en vue d’entreprendre.

Pour le lancement de la compétition, une micro-subvention de 1000 dollars sera attribuée à chacun des 16 leaders. Et après tous les deux mois, il y aura un séminaire interactif d’une demi-journée réunissant le jury, le personnel de l’AIC et les anciens participants du programme Tune-in Tunisia (qui avaient eu leurs premières Succès Stories dans les sessions précédentes et qui ont pu mener à bien les défis de chacun de leurs projets). Sur les huit concurrents restants, quatre iront au 2ème tour et recevront une micro-subvention plus importante, de 2000 $. De même pour le 3ème tour  où deux équipes poursuivront la compétition et auront une autre micro-subvention plus importante de 2500 $. Enfin, au tour 4, les deux finalistes vont disputer l’attribution de la subvention finale, qui est de 5000 $.

L’objectif principal est d’engager un réseau national de plus de 2000 jeunes participants. Pendant ce temps, les deux équipes de AIC Tunisie et AIC Boston ont transformé le contenu des formations en des cours en ligne disponibles pour le public général sur le site de l’Online Activism Institute (OAI) afin d’élargir la portée du programme. Suite à cela, AIC va lancer une nouvelle compétition d’entrepreneuriat social qui est ouverte à tous les Tunisiens âgés entre 18 et 35 ans, et qui appelle à d’innovants projets s’adressant aux besoins de la société. Les trois facettes de Tune-in Tunisia s’appuient sur le réseau du bureau de Tunis, qui comprend les participants et les bénéficiaires des projets et des formations de 2011-2012.

Les Tunisiens assisteront à la progression des participants dans la gestion de leurs propres projets, à leurs façons de confronter les difficultés et à apprendre, à leurs adaptations rapide aux conditions changeantes du terrain, chose qui permettra leur acquisition et affirmation de compétences entrepreneuriales et simultanément la reconstruction active de la nouvelle Tunisie libre et démocratique.

Il est important de mentionner que cette compétition sera filmée et diffusé en ligne via Facebook et un site Internet dédié à l’évènement. Nous comptons étendre la médiatisation de ce dernier sur les chaines de télévision tunisienne et les stations radios. Il est important de mentionner que cette compétition sera filmée et diffusée en ligne via Facebook et un site Internet dédié à l’évènement. Au lieu de transmettre la planification stratégique des participants d’une façon scolaire et didactique, nous avons opté à ce que les documentaires  tournés aient une touche de divertissement afin de mieux toucher le public et populariser l’esprit d’entreprise en capturant les luttes personnelles inhérentes dans les défis rencontrés dans un projet novateur d’action citoyenne. Le public pourra observer les participants réussir, échouer, apprendre et s’adapter, répondre rapidement aux imprévus du terrain, et simultanément,  apprendre beaucoup sur eux-mêmes et sur leur environnement socio-politique, chose qui n’avait jamais été possible auparavant, sous l’œil envahissant de l’ancien régime. Non seulement cela donnera naissance à une nouvelle génération de Tunisiens engagés dans leurs communautés respectives et concernés par un impact durable dans société civile, mais il médiatisera également  une culture positive de l’entrepreneuriat social, lançant de nouvelles «figures engagées». Le site dédié au projet compte recevoir 36.000 visites, sans mentionner une vingtaine d’apparitions télévisées se rapportant à la compétition.

La cérémonie de clôture se fera sur une plus grande échelle que les trois tours précédents. Plutôt que de se concentrer uniquement sur la compétition, AIC organisera une conférence d’une journée portant sur l’entrepreneuriat et le leadership social, et qui réunira tous les participants de la compétition, ainsi que les anciens de Tune-in Tunisia 2011 et 2012.

A.B.C

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *