Jeu. Nov 26th, 2020

Interview avec Olfa Terras Rambourg: Altruisme, rigueur et amour infini

19883758_1677078269009308_322219137_nDans la perspective de son engagement pour promouvoir l’art et la culture en Tunisie et encourager les jeunes talents de la scène artistique tunisienne, madame Olfa Terras Rambourg a été élu promoteur culturel  de l’année 2016 par le journal « L’Expert » pour honorer des personnalités hors du commun qui nuancent le monde culturel par leur art ou leur pensée, leur engagement et leur passion.

Comment pouvons-nous vous présenter à nos lecteurs ?

Olfa Terras est une femme tunisienne active dans le domaine de l’art et la culture. Diplômée de l’ESC Tunis et de la Sorbonne Paris, elle a commencé sa vie professionnelle en travaillant dans la finance. Depuis 2011, elle s’est engagée auprès de son pays pour participer au développement de l’art et la culture, en co-fondant la Fondation Rambourg Tunisie , avec son mari Guillaume Rambourg. La maison mère de la Fondation est basée à Londres

Dans quelle optique faut-il situer cette fondation ? Et quelles seraient vos objectifs ?

Inspirée de l’Article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et consciente de l’importance de l’éducation, de l’art et la culture comme support et bouclier contre la violence, la marginalisation, particulièrement celle des enfants et des jeunes en Tunisie, la Fondation Rambourg œuvre à la valorisation de l’art et la culture et la promotion de l’éducation, seule véritable arme qui permettra à la Tunisie de faire triompher à terme,  la culture contre la barbarie et à construire un avenir meilleur pour la Tunisie.

La Fondation Rambourg, avec son principal partenaire ,  la Société Tunisienne de Banque (STB), veille à porter au moins un projet d’envergure par an, comme récemment l’exposition « l’Eveil d’une Nation » en 2016, ou le projet du « Centre socioculturel rural à Jbel Semmama  » en 2017. La Fondation accompagne plusieurs associations régionales et son soutien ne se limite pas à des appuis financiers, mais aussi techniques et logistiques par des professionnels pour garantir la réussite de leurs projets.

Pourquoi cet intérêt pour la culture ?

La culture est un secteur économique gagnant et un domaine créateur d’emplois de qualité, qu’il ne faudrait certainement pas négliger dans le contexte économique actuel. Il est essentiel que tous les Tunisiens aient accès à la culture et qu’ils participent librement et sans discrimination à la vie culturelle du pays. Aussi, l’impact du développement de la culture sur le combat de l’extrémisme que nous devons mener, reste un argument majeur pour notre engagement.

A propos du prix Olfa Rambourg, pouvons-nous en savoir plus ?

Alors, ce n’est plus le Prix Olfa Rambourg, mais le Prix « Fondation Rambourg  » pour l’Art et la Culture.

Toujours dans la perspective de son engagement pour promouvoir l’art et la culture en Tunisie et encourager les talents de la scène artistique tunisienne, ce Prix vise à récompenser et encourager la créativité et l’innovation, et ce, dans les cinq catégories suivantes :

1. Arts plastiques et arts visuels : dessin, peinture, gravure et autres techniques

2. Écriture : cinématographique, littéraire, théâtrale

3.  Spectacles vivants : danse, cirque, art de la rue, théâtre

4.  Industrie culturelle et numérique : édition, musique, bandes dessinées, jeux vidéos, mode, design

5.  Artisanat

L’enveloppe annuelle est de 100 000 Dinars, et une dotation financière de 20 000 dinars sera décernée par un jury  au meilleur projet sélectionné dans chacune des cinq catégories, afin que le lauréat puisse commencer, poursuivre et développer son idée ou le projet ainsi primé.

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 2 Mai 2017 jusqu’au 30 Septembre 2017 à minuit sur le site : www.prixfondationrambourg.tn qui est déjà consultable pour obtenir toutes les informations relatives aux conditions de participation.

La dernière édition de ce prix a permis de primer des participants ayant présenté des projets très intéressants – consultables sur la page facebook : prix fondation Rambourg – , et cela a permis de voir ces projets évoluer et avancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *