Jeu. Nov 26th, 2020

Economie d’énergie : de l’expertise et du savoir faire nos atouts pour réduire les couts d’exploitation

Capture d’écran 2017-06-06 à 10.58.26

Beaucoup d’encre a coulé ces derniers jours quant à la maitrise des finances publiques, le déficit budgétaire et surtout le gaspillage des sources d’énergie. Pour en savoir plus nous avons contacté monsieur Adnen Ben Hassine qui a bien voulu répondre à nos questions.

  • Mr Adnen, vous êtes du domaine de l’expertise comptable, comment vous avez atterri dans le domaine de l’énergie ?

ABH : Effectivement, de formation Expertise,  Diplômé en révision comptable et après une expérience de 10 ans dans l’audit et l’expertise comptable, j’étais tenté de faire l’entreprise, donc je suis passé de l’autre côté comme on dit. J’ai passé encore une dizaine d’années dans l’audit Interne, le contrôle, les missions spéciales et le management en Tunisie et à l’Etranger.

L’occasion s’est présentée ensuite de me lancer avec des partenaires dans le domaine des télécommunications et ultérieurement dans l’énergie. Actuellement, je vie cette expérience avec beaucoup d’enthousiasme et avec l’esprit de gagner ce challenge parce qu’il s’agit d’un domaine vaste, passionnant, innovant et qui nous permet d’apprendre tous les jours.

  • Présentez-nous alors votre société et qu’est-ce que vous proposez

ABH : Notre société s’appelle GEEC pour dire Global Engineering, Energy and Construction, c’est une startup crée en 2012 et qui vient de fêter ses   5 ans d’existence. GEEC est considérée parmi les sociétés tunisiennes les plus innovantes dans les domaines de la régulation, la gestion technique des bâtiments, l’efficacité énergétique, la domotique, l’énergie photovoltaïque et de l’énergie en général.

Nous proposons des solutions pour gérer de près et à distance les installations techniques au sein des bâtiments (habitations, tertiaires et industrielles) et permettant de réduire le gaspillage énergétique. Pour cela, il faut mesurer d’une manière systématique et connecter la consommation énergétique, ensuite il faut collecter, traiter et recouper toutes les informations de mesure et de techniques, et les analyser d’une manière scientifique à travers un logiciel de grande performance et selon des règles développées par les experts de chaque métier. Nous détectons ainsi à temps tous les types de dysfonctionnement et nous aidons à les réparer très rapidement et à les éviter au futur. C’est pour cela que nous avons appelé notre solution Globale SkySpark (en français, les étincelles au ciel) en référence au nom de la plateforme de notre partenaire SkyFounderie

Le but est d’éviter le gaspillage sans réduire le confort et/ou la production. En plus, ceci nous permet d’avoir des KPI et des informations plus précises sur la consommation énergétique à travers des tableaux de bord et des reporting systématiques et périodiques.

Notre solution est ouverte, elle s’interface avec tous les systèmes existants et les équipements que nous proposons utilisent des protocoles ouverts. Notre solution est aussi innovante et évolutive, elle permet de sécuriser, de simplifier et d’optimiser la gestion technique et énergétique dans les secteurs tertiaires et industriels.

  • Quels sont vos atouts, qui sont vos partenaires et quelle est votre valeur ajoutée ?

ABH : La société bénéficie de l’expertise et le savoir-faire d’une vingtaine d’années de ses fondateurs et ressources ainsi que la réputation de ses fournisseurs et partenaires pour offrir des solutions innovantes dont on cite notamment :

Ø DISTECH Controls : avec ses automates et autres composants de régulation

Ø Skyfoundry : avec la plateforme Skyspark

Ø Omnicon : avec la solution domotique IDOM

Ø LST : Solution de détection d’incendie

La valeur ajoutée de notre société et sa capacité d’intégrer les différents métiers et composants de la régulation et le développement de solutions globales avec tout un système de management énergétique (S.M.É) adapté à chaque entité économique

Le but, comme on l’a indiqué, est de réduire les coûts d’exploitation (énergie et maintenance) jusqu’à 30%. Nos solutions simplifient énormément la réalisation, l’exploitation et le suivi et la maintenance des installations techniques

  • Quels sont les secteurs d’activité dont vous êtes spécialisés ?

ABH : Les solutions et les applications proposées par GEEC couvrent tous les domaines, des supermarchés aux centres d’affaires, en passant par les industries, les cliniques, les hôtels…etc.

Nous avons trois principaux départements au sein de notre société. Le premier s’occupe du secteur industriel et de transport, le second du secteur tertiaire (hôtel, clinique, administration et autres …) et le troisième s’occupe du secteur résidentiel (domotique)

  • Est-ce que vous avez déjà des références en Tunisie et des succès à nous raconter?

ABH : Outres les références à l’échelle internationale de nos partenaires, nous avons réalisé dans un laps de temps relativement court plusieurs références de qualité.

Plusieurs firmes nous ont fait confiance dans différents domaines.Nous en citons : hôtel Movenpick Gammarth, le siège de l’ALECSO, la Clinique de la Soukra, le Comptoir National du Plastique, la compagnie CCA (faisant partie du Groupe Airbus), des Agences de banques (Attijari Bank et la Biat).

Toutes nos installations sont un succès, toutefois, nous considérons la solution installée au niveau des agences bancaires comme la meilleure réalisation car nous avons réussi à baisser la facture énergétique d’une agence bancaire de 40%.

  • Le mot de la fin

ABH : La technologie n’a cessé de nous éblouir en nous offrant de nouvelles possibilités et nos jeunes ingénieurs et nos ressources n’ont cessé de nous surprendre par leur capacité d’intégrer différentes technologies et à adapter les équipements et les solutions aux besoins des clients.

L’énergie, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables sont des domaines très passionnants et très promoteurs. Les opérateurs économiques ont aujourd’hui une chance de profiter de la technologie et de ces solutions et de réaliser des gains considérables parce que le gaspillage énergétique est encore très important.

Mais, Il faut se donner les moyens de concrétiser ces gains énergétiques en réalisant des investissements dont le retour est en moins d’un an

Donnons confiance à la technologie, donnons confiance aux jeunes et allons en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *