Lun. Juin 14th, 2021

Huile d’olives : Baisse du volume des exportations et recettes quasi-égales

Les exportations tunisiennes d’huile d’olive ont atteint de novembre 2020 à fin mars 2021, quelques 109 mille tonnes, générant des recettes de 852 millions de dinars(MD), contre 144 mille tonnes et 895 MD, enregistrés au cours de la même période de la saison 2019/2020.

Une baisse importante de 140 mille tonnes a été enregistrée par rapport à la production record de la saison écoulée (440 mille tonnes), a indiqué dans une déclaration à l’Agence TAP, le directeur commercial de l’office national de l’huile (ONH), Moez Ben Amor.

Et d’ajouter que malgré la baisse du volume des ventes, au cours des cinq premiers mois de la saison 2020/2021, les prix de vente pour cette saison sont acceptables par rapport aux prix de la saison précédente.
Les prix de vente de l’huile d’olive ont enregistré une progression de 30 % en dinar tunisien ce qui a permis d’améliorer les recettes des intervenants dans le système de production.

Ben Amor a souligné que les exportations sont réparties en 11519 mille tonnes d’huile d’olive emballée et 97538 mille tonnes d’huile d’olive en vrac.
Les exportations d’huile d’olive emballée ont connu une hausse de 34% en termes de quantité, au cours des cinq dernières années.

Au cours des 5 premiers mois de la campagne d’exportation, 11519 tonnes (d’une valeur de 130 MD) ont été commercialisées contre 8586 tonnes, au cours de la même période de la saison écoulée.
Le directeur commercial de l’ONH, a expliqué que ces résultats reflètent l’intérêt porté à l’huile d’olive emballée qui donne une valeur ajoutée à ce produit tunisien sur les marchés mondiaux, en plus des efforts des exportateurs privés pour renforcer la présence des gammes tunisiennes à l’étranger.

Concernant le quota d’exportation d’huile d’olive de la Tunisie vers l’Union européenne (UE), Ben Amor a affirmé que l’objectif des 56 700 tonnes sera atteint d’ici la fin de l’année en cours.
Il a mis l’accent sur la nécessité de valoriser les exportations d’huile d’olive emballée et de l’huile d’olive biologique dans le cadre de ce quota, surtout que ces deux produits disposent d’une forte valeur ajoutée.
D’autre part, il a indiqué que le marché européen accapare la plus grande part des exportations tunisiennes d’huile d’olive avec un taux de 70%.

La Tunisie a exporté 23% des quantités de l’huile d’olive vers le marché nord-américain contre 19% au cours de la saison dernière.
Les exportations de l’huile d’olive vers les continents asiatique et africain restent faibles avec un contingent qui n’a pas dépassé les 3%, ce qui nécessite, selon lui, des efforts supplémentaires pour accéder à ces marchés qui ont d’énormes capacités d’importations ; à l’instar des marchés chinois, indien et japonais.

Le directeur commercial de l’ONH a précisé que le marché canadien a reçu , au cours des 5 premiers mois de la saison d’exportation, plus de 3 mille tonnes d’huile d’olive emballée , les Etats-Unis d’Amérique (plus de 2000 tonnes), le marché français (plus de 2000 tonnes) et le marché belge (plus de 1300 tonnes).

Les ventes d’huile d’olive emballée dans les pays du Golfe ont connu une hausse, à l’instar de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis.
Au cours de la saison 2019-2020, la Tunisie a exporté environ 365 mille tonnes d’huile d’olive avec des recettes totales de 2 milliards et 225 millions de dinars (environ 4,25% du budget 2020) vers 54 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *