Dim. Mai 9th, 2021

L’encours de crédits destinés à l’acquisition de logement a atteint 11,725 milliards de dinars

L’encours de crédits destinés à l’acquisition de logement a atteint 11,725 milliards de dinars, à fin 2020. Affirment les données de la Banque centrale de Tunisie.

En effet, l’augmentation des taux d’intérêt bancaires a remarquablement impacté l’évolution des crédits destinés à l’acquisition de logements, qui n’ont évolué que de 446 millions dinars durant l’année 2020. Passant de 11,279 milliards de dinars en décembre 2019, à 11,725 milliards de dinars en décembre 2020. Ainsi, il semble que le logement demeure prioritaire pour les Tunisiens.

Par ailleurs, l’encours de crédits destinés à la réhabilitation de logements a atteint 9,833 milliards de dinars. Et que les crédits de consommation se sont établis à 3,5 milliards de dinars. Les crédits universitaires ont atteint 2,3 millions de dinars. Alors que l’encours des crédits automobiles a atteint 343,5 millions de dinars.

Ainsi, la valeur des crédits de réhabilitation des logements ont évolué de 9,193 milliards de dinars en décembre 2019 à 9,833 milliards de dinars à fin décembre 2020. D’ailleurs, l’encours des crédits de consommation a modestement évolué durant l’année 2020. Passant de 3,267 milliards de dinars fin 2019 à 3,568 milliards de dinars fin 2020. Soit une évolution de 301 millions de dinars.

En effet, Cette évolution modeste des crédits de consommation reflète les restrictions imposées par les banques sur cette catégorie de crédits. Les crédits automobiles n’ont évolué que de 33 millions de dinars en 2020. Passant de 310,8 millions de dinars fin décembre 2019 à 343,5 millions de dinars en décembre 2020.

L’encours global des crédits octroyés aux citoyens par les banques tunisiennes

En effet, l’encours global des crédits octroyés aux citoyens par les banques tunisiennes a atteint 25,475 milliards de dinars à fin décembre 2020. Et ce contre 24,53 milliards de dinars fin 2019. Soit une faible augmentation de 1422 millions de dinars. Cette évolution modeste est expliquée par l’augmentation des taux d’intérêt appliqués par les banques suite à la hausse du taux directeur de la BCT de 100 points de base en février 2019 (de 6,75 à 7,75).

En effet, cette augmentation explique la modeste évolution des crédits octroyés par les banques tunisiennes notamment, les crédits de consommation. D’ailleurs, la décision du Conseil d’administration de la BCT du 1er octobre 2020, de baisser son taux directeur de 50 points de base à 6,25% pourrait générer une baisse des taux d’intérêt bancaires et redynamiser ainsi l’encours des crédits octroyés par les banques en 2021, notamment, les crédits de consommation et les crédits immobiliers.

Avec TAP

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *