ven. Sep 18th, 2020

Le taux d’inflation en légère baisse en juillet 2020

Le taux d’inflation s’est légèrement replié à 5,7% en juillet 2020, après 5,8% le mois précédent et 6,3% le mois d’avant selon les données publiées, mercredi, par l’INS.

Cette légère baisse de l’inflation résulte d’un ralentissement du rythme d’augmentation des prix de l’alimentation (4% contre 4,3% en juin) ainsi que pour les produits et services de transport (1,4% contre 1,6%).

En juillet 2020, les prix de l’alimentation ont augmenté de 4% sur un an contre 4,3% en juin 2020. L’augmentation en juillet est expliquée par la hausse des prix des fruits de 10%, des confitures, miel, chocolat et confiserie de 6,7%, des poissons de 5,8% et des légumes de 5,4%.

Par ailleurs, les prix de l’huile d’olive sont en baisse de 13,6% sur un an.

Sur un an, les prix des produits manufacturés ont évolué de 6,6% en raison de la hausse des prix des produits d’habillement de 7,3% et des produits d’hygiène et de soins personnels de 8,8%.

L’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) s’est stabilisée à 7,2%. Les prix des produits libres (non administrés) ont connu une hausse de 5,5% contre 6,4% pour les prix encadrés. Les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 4,5% contre 1,7% pour les produits alimentaires encadrés.

Augmentation de 0,2% sur un mois des prix à la consommation en juillet 2020

En juillet 2020, les prix à la consommation ont enregistré une augmentation de 0,2% après une baisse de 0,1% le mois précédent. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix des services de restauration et d’hôtellerie, ainsi que des biens et services personnels.

En revanche, les prix de l’alimentation et des carburants demeurent orientés à la baisse durant ce mois.

Sur un mois, les prix des produits alimentaires continuent de baisser de 0,2%. Cela est dû à la baisse des prix des œufs (- 6%), des légumes frais (-2,2%), des fromages et dérivés de lait (-1,1%), des poissons frais (-0,8%) et des légumes et fruits secs (-0,6%).

En revanche les prix des viandes ovines ont évolué de +1,2% et les volailles de +1%.

Par ailleurs, les prix du transport sont restés inchangés en juillet 2020, en raison, d’une part, de la hausse des prix des services de transport de 0,5% et, d’autres part, de la baisse des prix des carburants pour véhicules (-1,4%) pour le quatrième mois consécutif.

Sur un mois, les tarifs des services de restauration et d’hôtellerie continuent d’augmenter enregistrant une hausse de 0,7%, en raison de la hausse des prix des services des restaurants et cafés de 0,3% et les services d’hôtelleries de 3,5%.

mosaiquefm

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *