ven. Sep 18th, 2020

Sahriyet été 2020 à Hammamet : Spectacle inaugural avec l’Orchestre Symphonique Tunisien

L’Orchestre Symphonique Tunisien (OST) du Théâtre de l’Opéra a ouvert, samedi 25 juillet, la manifestation « Sahriyet été 2020 à Hammamet », sous la direction du Maestro Mohamed Bouslama.

Cette soirée d’ouverture marque la relance des manifestations artistiques dans le pays, après des mois de confinement par précaution de la pandémie de la Covid-19. A cette occasion, le Théâtre de plein air de Hammamet a été soumis à des mesures minutieuses en application du protocole sanitaire qui stipule notamment la distanciation physique et le port du masque.

Le démarrage de cette manifestation qu’abrite le Centre Culturel International de Hammamet (CCIH), Maison de la Méditerranée pour la Culture et les Arts a coïncidé avec la célébration du 63ème anniversaire de la proclamation de la République.

Sous la baguette du Maestro Mohamed Bouslama, les 85 instrumentistes de l’OST et le Chœur de l’Opéra de Tunis a été entonné l’hymne national, au début du spectacle. A la clôture de la soirée, ils ont repris l’interprétation de l’hymne national sous les ovations du public.

L’orchestre a interprété des œuvres majeures du répertoire universel et des œuvres phares du répertoire tunisien et arabe. Le début était avec des œuvres pour Shubert, « Marche militaire » et « Standchen » et Mozart, « Bella vita militar ».

Ahmed Rebai et Abir Derbel ont interprété des chansons patriotiques comme « Mawtini » du poète palestinien Ibrahim Touqan, « Ardhi Attayiba » du chanteur Sabeur Rebaï, « Ghabet Chams Al Hak » et « Ana Betnaffes Horriya » de la Diva libanaise Julia Boutros.

Le duo a interprété « Ajyal wara Ajyal », chanson tirée de l’opérette « Al Helm Al Arabi » pour clore la partie musicale avec la chanson « Ghenaya Lik ».

La chorégraphe Oumaïma Manaï a dansé à la mémoire du chorégraphe et metteur en scène Nejib Ben Khalfallah, disparu vendredi 24 juillet 2020.

La soirée a été marquée par la présence du Chef du gouvernement de gestion des Affaires courantes, Elyès Fakhfakh, de la ministre des Affaires Culturelles, Chiraz Laatiri, du gouverneur de Nabeul, Mohamed Ridha Mlika et du Maire de Hammamet, Moez Mrad. Des membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et des diplomates accrédités à Tunis ont également été présents.

Lassâad Said, directeur de » Sahriyet été 2020 à Hammamet » qui est également le Directeur général du CCIH, a annoncé ouverte cette manifestation qui sera étalée sur près d’un mois, soit du 25 juillet au 22 août.

Saied a évoqué la vocation du Théâtre de Hammamet qui n’a cessé d’être un puissant catalyseur des énergies culturelles, consacrant constamment la pluralité, et un excellent incubateur pour les projets artistiques de qualité.

Cette manifestation organisée avec le soutien du ministère des Affaires Culturelles, est exclusivement dédiée aux artistes tunisiens et propose 26 soirées de 29 spectacles (musique (13), théâtre (7), de chorégraphie (2) et cinéma (3)).

Des spectacles produits par des jeunes dans le cadre de résidences artistiques organisées au CCIH: « Les rencontres Act Now », et « Sous confinement, une musique à inventer » sont également au menu.

Le programme général prévoit la participation 459 artistes dont 287 musiciens, 60 chanteurs et choristes, 101 comédiens, metteur en scène et techniciens du théâtre et 11 chorégraphes.

La création de « Sahriyet été 2020 à Hammamet » s’inscrit dans un contexte sanitaire exceptionnel qui a largement affecté la scène culturelle et artistique.

La saison estivale en Tunisie sera marquée par l’annulation de plusieurs rendez-vous annuels dont le festival international de Hammamet qui accueille habituellement des artistes du monde entier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *