Mar. Nov 24th, 2020

Human Screen Festival 2020 : « Le Monde se rebelle » et hommage à Lina Ben M’henni

La 6ème édition de Human Screen Festival 2020, Festival international du Film des Droits de l’Homme de Tunis – Karama Tunisie, aura lieu du 18 au 22 Février 2020 sous le thème de « Le Monde se rebelle ».

Le festival organisé par l’Association Culturelle Tunisienne pour l’insertion et la Formation (ACTIF) se déroulera dans 4 gouvernorats du pays, Tunis, Bizerte, Gabes et Tataouine. Au line-up de cette édition des films, produits entre 2017 et 2019, de réalisateurs algériens, américains, français, libanais, libyens, libanais, palestiniens, suisses, tunisiens et yéménites.

La cérémonie d’ouverture qui aura lieu mardi à la Cité de la Culture à Tunis sera marquée par un hommage à la bloggeuse et activiste récemment décédée Lina M’henni et la projection de deux films de Tunisie et d’Algérie. Le court-métrage de fiction  » Fatum  » de Mohamed Ali Nahdi et le long-métrage documentaire  » Qu’ils partent tous  » de Sara Naceur.

Tunis accueillera des projections, rencontres et ateliers qui seront répartis sur divers endroits. Le festival prévoit trois rencontres sur les thèmes Rébellion culturelle, Rébellion digitale et Rébellion écologique. Un Workshop dirigé par le cinéaste Elyès Baccar est prévu les 20, 21 et 22 février. Il sera dédié à l’usage des techniques de la programmation Neurolinguistique dans l’écriture de scénarios.

Le programme régional aura lieu à la Maison de Culture Cheikh Idriss, la Maison de Culture de la ville de Gabès et le Centre national des arts dramatiques et scéniques de la ville de Tataouine.

Ce rendez-vous annuel œuvre à promouvoir la culture des Droits Humains en Tunisie à travers le cinéma local et international, tout en assurant une ouverture sur les mouvements et changements qui s’opèrent à l’échelle mondiale.

Cette édition 2020 présente une panoplie de films qui représentent un panorama international. La sélection témoigne des grands mouvements sociaux-culturels qui secouent la planète, ainsi que leurs interactions avec les Droits Humains.

Voici la liste complète des films sélectionnés :

Longs-métrages:

Fictions

 » Screwdriver  » de Bassam Jarbawi (108’, Palestine, 2018)

 » L’Ordre Divin  » de Petra Volpe (96’, Suisse, 2017)

 » Qu’ils partent tous  » de Sara Nacer (50’, Algérie, 2019)

Documentaires

 » L’Apollon de Gaza  » de Nicolas Wadiloff (79’, Suisse, 2018)

 » Beirut Terminus de Elie Kamal (82’, Liban, 2018)

 » La Bataille du Libre  » de Philippe Borrel (87’, France, 2019)

 » Lazhar Chraiti  » de Abdelaziz Hefdhaoui (52’, Tunisie, 2019)

 » The Last Sermon  » de Jack Baxter (97’, Etats-Unis d’Amériques, 2019)

Courts-métrages

Fictions

 » Fatum  » de Mohamed Ali Nahdi (24’, Tunisie, 2019)

 » Landmined  » de Youssef Assabahi (22’, Yémen, 2019)

« The Helmet » de Ossama Khaled (9’, Yémen, 2019)

« Prisoner and Jailer » de Muhannad Lamin (15’, Libye, 2019)

Documentaires

« After 8 Years » de Salim Abou Jabal (23’, Palestine, 2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *