Services téléphoniques : Tunisie Télécom « regrette » la grève

La direction générale de Tunisie Télécom (TT) a fait part de son regret pour la grève observée, jeudi, 13 février 2020, dans tous ses services. Cette grève pourrait mettre à mal les intérêts des clients, estime l’opérateur de télécoms, dans un communiqué.
La direction a précisé que le syndicat de Tunisie Télécom avait revendiqué, en novembre 2019, une augmentation des salaires, « augmentation qui ne pourrait être décidée que dans le cadre de négociations entre le gouvernement et l’UGTT », selon TT.
La direction de TT a lancé, lit-t-on dans le même communiqué, des négociations avec la partie sociale, à partir de novembre 2019, jusqu’au 12 février 2020.
« Les revendications inscrites dans le cadre de la motion professionnelle dépassent de loin les augmentations générales des salaires conclues par le gouvernement et l’UGTT et ne prennent aucunement en considération les équilibres financiers actuels de la société », explique Tunisie Télécom.
Elle a fait part de son souci de préserver la paix sociale au sein de la société, « en présentant une offre qui satisfait la plupart des revendications ». Le syndicat a, toutefois maintenu la grève.
La direction de TT a affirmé être prédisposée à poursuivre les négociations avec le partenaire social « pour parvenir à un accord qui satisfait les revendications des agents tout en préservant l’intérêt de la société ».

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *