Global Compact : L’UTICA adhère au Pacte de l’ONU

L’UTICA a officiellement, adhéré, mardi, au Pacte Mondial des Nations Unies « Global Compact », annonçant ainsi, son engagement pour les ODD et l’Agenda 2030 et son objectif de doubler le nombre des entreprises qui adhérentes dans les trois prochaines années.

Par cette adhésion, l’UTICA s’engage notamment, à contribuer à la mise en œuvre des principes du pacte mondial et des objectifs du développement durable dans ses activités syndicales et au sein des entreprises économiques affiliées.

La lettre d’adhésion de l’UTICA, à ce pacte mondial, adressée au Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a été signée par le président de l’UTICA, Samir Majoul, lors d’un séminaire sur les « Objectifs de Développement Durable et le secteur privé » organisé, mardi, à Tunis par l’UTICA, en collaboration avec le bureau des Nations Unies à Tunis, l’IRSET(institut de responsabilité sociétale des entreprises en Tunisie), le patronat danois DI, et le DanishArabpartenership programme.

Majoul, a affirmé lors de ce séminaire, que l’organisation de cette manifestation, aujourd’hui, le même jour que celui de l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ( le 10 décembre 1948), consacre la valeur Citoyenne de l’Entreprise et du Patronat, et démontre l’engagement responsable du secteur privé.

Il a ajouté que l’UTICA a choisi cette journée, pour annoncer son engagement pour les ODD et a voulu par cet acte, symboliser l’approche de l’UTICA comme une approche de droits de l’homme, et aussi rattacher le concept ODD, à un développement humain juste, équitable, durable et global.

Majoul a affirmé que » le secteur privé est aujourd’hui, la locomotive du développement et du progrès. Créateur de la valeur et de la richesse, il offre des postes d’emploi pour les jeunes, il produit des biens et services qui facilitent et améliorent la vie des populations, et il véhicule un ensemble de valeurs humaines et universelles… « .

» Aujourd’hui, nous devons réunir nos forces, pour booster les adhésions des entreprises et renforcer le réseau tunisien au Pacte mondial des Nations Unies, qui cherche à faire de la durabilité de l’entreprise, une force transformatrice dans la réalisation d’un avenir sûr, durable et partagé « .Il a souligné que l’agenda 2030 des ODD, est une opportunité pour les entreprises privées et que l’atteinte de ces objectifs ne sera possible qu’avec un réel partenariat public-privé, en levant les tabous, et en éliminant les obstacles.

De son côté, Diégo Zorilla, Coordonnateur résident des Nations Unies en Tunisie, a souligné la cohérence entre les valeurs de L’ONU et les valeurs adoptées par la Tunisie après sa révolution.

Il a salué l’adhésion de l’UTICA, au Global Compact qui vise notamment, une plus grande protection de l’environnement et un renforcement de la lutte contre la corruption qui coûte 5% du PIB mondial et impacte négativement, le secteur privé.

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares