Nouveau gouvernement : Ennahdha renouvelle sa confiance à Habib Jemli

Le président du Conseil de la Choura d’Ennahdha, Abdelkrim Harouni, a déclaré, lundi, que
« le conseil a renouvelé sa confiance au chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, pour la
formation d’un gouvernement de réforme et de réalisation, politiquement solide ».
Lors d’une conférence de presse, lundi, à Tunis, organisée au lendemain de la réunion du
Conseil de la Choura, Harouni a appelé « les différentes forces politiques concernées par la
formation du gouvernement à faire des concessions et à accélérer les négociations afin de
former ce gouvernement ».
« Les négociations sont en cours et les contours de la prochaine coalition au pouvoir sont
encore floues », a-t-il dit.
Harouni a, par ailleurs, indiqué que « le Conseil de la Choura a décidé de mettre en place une
commission mixte composée de cinq membres du conseil conduits par Harouni et cinq autres
du bureau exécutif d’Ennahdha conduits par le président du mouvement, Rached Ghannouchi,
afin d’examiner les noms qui seront présentés à Habib Jemli pour occuper les postes
ministériels au sein du nouveau gouvernement « .
Selon le président du Conseil de la Choura, « Qalb Tounès fait partie du paysage politique et
possède un bloc parlementaire influent qui ne peut être exclue et avec lequel on peut
interagir ». Il ajouté que son parti reste toutefois attaché à sa position concernant la non-
participation de Qalb Tounès au prochain gouvernement ».
Le Conseil de la Choura a recommandé d’entamer les préparatifs du 11e congrès du
mouvement Ennahdha, notamment à travers « l’organisation d’une session spéciale du conseil »
à cet effet.
« Le président d’Ennahdha poursuivra son travail à la tête du mouvement jusqu’à l’organisation
du prochain congrès », a-t-il indiqué, relevant que des changements seront opérés au niveau de
la direction du parti au cours des prochains jours, après l’accession de Rached Ghannouchi à
la présidence du parlement.
Sur un autre plan, Harouni a appelé le chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires
courantes, Youssef Chahed, à mettre un terme aux nominations et à « revoir celles qui ont été
opérées au cours des dernières semaines ».
Dimanche, le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, a indiqué avoir entamé l’examen
des dossiers des personnalités qualifiées pour intégrer la prochaine équipe gouvernementale.
De son côté, Abdellatif Mekki, dirigeant d’Ennahdha, a déclaré à l’Agence TAP, dimanche,
que le dossier du prochain gouvernement est « le point principal à l’ordre du jour de la réunion
du Conseil de la Choura ».

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares