Projet « Taparura » : Promesses pour débloquer la deuxième tranche

Le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Noureddine Salmi, s’est engagé, mercredi, à prendre des décisions audacieuses pour assurer l’avancement des travaux dans le projet de Taparura à Sfax, et ce, lors d’une visite effectuée dans ce gouvernorat.

Alors que la première phase dudit projet, relative à la dépollution des côtes de la ville de Sfax, a été achevée, depuis des années, la deuxième phase portant sur l’aménagement urbain et touristique, demeure bloquée et ce, en raison de l’absence d’intérêt pour ce projet de la part des investisseurs étrangers et de deux appels d’offres infructueux (en 2016 et en 2017).

Salmi a précisé, dans une déclaration à la presse, qu’il œuvrera à relancer ce projet, dont le lancement date des années 80, soulignant que son département veillera à la révision des plans d’aménagement et à la mobilisation du budget nécessaire pour finaliser les procédures en la matière, dont l’aménagement des quartiers avoisinants, la dépollution de la côte sud et la délocalisation des activités industrielles polluantes. A cette occasion, le ministre s’est enquis de l’avancement des travaux d’autres grands projets bloqués, dans le domaine de l’infrastructure, dont le projet de quatre échangeurs, qui fait face à des difficultés foncières

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares