Le chef de Daesh ne serait ni musulman ni arabe: Simon Elliot, alias Al-Baghdadi, agent du Mossad de père et mère juifs

baghdadi_femme

Baghdadi est le khalife à la tête des milices qui se sont nommées elles-mêmes EIIL (État Islamique en Irak et au Levant) rebaptisées depuis EI (État Islamique). Outre les atrocités commises par ces véritables armées du diable, une nouvelle information vient apporter plus de clarté à la situation, surtout concernant son chef, Abou Bakr Al Baghdadi, selon un texte publié par le Groupe d’information libanais El Manar.

Les réseaux sociaux font tourner une information importante d’origine iranienne qui a été en mesure de révéler l’identité réelle du chef de l’État islamique (Daesh).

Le vrai nom de Abou Bakr Al-Baghdadi est « Simon (Shimon) Elliott », de père et mère juifs. Le prétendu « Eliott » a été recruté par le Mossad israélien pour une année au cours de laquelle il a été formé à l’espionnage et sur le terrain pour conduire une stratégie destructrice des sociétés arabes et islamiques. Son faux nom : Ibrahim ibn Awad ibn Ibrahim Al Badri Arradoui Al Hoseini.

Ces informations ont été attribuées à Edward Snowden et publiées par les journaux et autres sites Web : le chef de l’ « État islamique », Abou Bakr Al-Baghdadi, a coopéré avec les services secrets américains, britanniques et israéliens afin de créer une organisation terroriste capable d’attirer des extrémistes du monde entier en un seul endroit. (Source : Radio-ajyal.com) et une autre source, le site Egy-press, corrobore ces propos.

Le plan est de rentrer dans le cœur militaire et civil des pays qui sont déclarés comme une menace pour Israël afin de les détruire pour faciliter, par la suite, la prise de pouvoir de l’État sioniste sur toute la zone du Moyen-Orient afin d’établir le Grand Israël. Une source des médias iraniens a été en mesure de détecter et de prouver l’identité du chef de l’État islamique (Daesh).

Le soi-disant calife « Eliot » a été entrainé par le Mossad israélien durant une année au cours de laquelle il avait combattu, suivi des nombreux exercices militaires et passé de nombreux de tests même sur le terrain pour pouvoir conduire une action dévastatrice sur la vie et la pensée arabe et islamique.

Les fuites de Snowden auraient confirmé son rôle d’agent secret publiées par de nombreux journaux et sites Web. Le chef de Daesh Abou Bakr Al-Baghdadi, aurait été en coopération avec la CIA et les services secrets britanniques dans le but de créer une organisation terroriste capable d’attirer des extrémistes du monde entier pour les coordonner en un seul endroit.

Après avoir dévasté les alentours d’Israël, cela va maintenant permettre aux Américains et aux Israéliens de les montrer du doigt comme terroristes sanguinaires à abattre au plus vite pour défendre l’État sioniste, alors qu’ils les avait laissé proliférer et agir en toute impunité depuis plus de deux mois déjà. Un projet qu’ils avaient préparé, sans doute, depuis le fameux Printemps arabe, avec la déstabilisation de l’Irak, du Soudan, de la Tunisie, de l’Égypte, de la Libye, de la Syrie et du Mali (entre autres).

Après avoir réuni un grand nombre des fanatiques du monde en un seul endroit, une véritable armée du diable s’est formée, composée de sanguinaires égorgeurs sans aucune pitié pour leurs victimes qu’ils assassinent à tour de bras et de sang-froid, n’hésitant pas à filmer leurs atrocités et à les relayer sur les réseaux sociaux. Pour en arriver à ce niveau d’inhumanité, il faut être complètement drogué et embrigadé, conditionné au sang et à l’horreur.

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares