Important potentiel d’investissement dans les minéraux industriels tunisiens

minérales-tunisie

La Tunisie dispose d’un autre fort potentiel de ressources minérales industrielles à exploiter, en plus du pétrole, du gaz et du phosphate, surtout que l’activité minière a enregistré une reprise, notamment dans le bassin minier de Gafsa où les perspectives de production de phosphate pour 2016 tablent sur plus de 6 millions tonnes.

Cette reprise, a indiqué Foued Lakhoua, président la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie (CTFCI) a été réalisée en dépit de toutes les difficultés et menaces auxquelles la Tunisie fait face, et elle est perceptible à travers les nouveaux marchés extérieurs regagnés par le Groupe chimique tunisien (GCT).

Foued Lakhoua intervenait, à l’ouverture à Tunis, des premières Rencontres des mines et des carrières qui se sont déroulées les 9 et 10 décembre 2015 à l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), organisées à l’initiative de la CTFCI, la Société française RPI, spécialisée dans l’organisation des événements et l’ UTICA.

Trente-sept entreprises françaises opérant dans le secteur des mines et carrières, sur un total de 250 entreprises participantes, ont pris part à ces rencontres qui vont devenir, d’après Foued Lakhoua, un rendez-vous annuel.

De nouvelles autorisations d’exploration et d’exploitation des sites miniers en Tunisie sont en cours d’examen, a signalé Nouri Hatira, directeur général de l’Office national des mines.  Il a ajouté  que la commission consultative des mines et des carrières a validé, seulement, les dossiers de renouvellement d’exploration et d’exploitation, expliquant que «les nouvelles autorisations pour l’exploitation et l’exploration des sites miniers demeurent encore en instance, en attendant l’amendement de certaines lois régissant les secteurs ».

La Tunisie dispose d’un fort potentiel de minéraux industriels, dont le calcaire pour ciment, les pierres ornementales, le gypse et l’argile, a fait remarquer, Sébastien Colin, géologue au BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), qui représente le service national de géologie français. Ces minéraux industriels pourraient être utilisés et développés dans plusieurs domaines tels que la construction, la céramique, la chimie, le papier et la peinture, selon l’intervenant.

Reprise de la production du pétrole, du gaz et du phosphate en 2016

Pour sa part, la production nationale de pétrole et de gaz naturel atteindra, en 2016, près de 5,1 millions de tep (tonne équivalent pétrole) et celle du phosphate s’élèvera à 6 millions de tonnes, a indiqué le ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Zakaria Hamad.

Le ministre, qui parlait lors d’une séance plénière à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), pour la discussion du budget de son département en 2016, a indiqué que la production du pétrole et du gaz naturel avait baissé en 2015 et celle du phosphate a régressé pour atteindre 3,2 millions de tonnes durant la même année.

Le ministre a expliqué la hausse prévue de la production de pétrole et de gaz en Tunisie par les efforts de prospection qui vont permettre la mise en exploitation de 3 nouveaux puits en 2016, outre le forage de 11 autres puits au cours de la même année.

Selon les estimations, le secteur de l’industrie réalisera une croissance de 2% en 2016, une hausse de 6% en matière d’exportations industrielles et un volume d’investissement de l’ordre de 2300 millions de dinars (MD).

Zakaria Hamad a fait remarquer que la croissance du secteur industriel ne dépassera pas 0,9% en 2015, contre une moyenne de 4 à 5% auparavant, mais ce taux reste favorable par rapport à la croissance de l’économie nationale.

Sur un autre plan, le ministre a indiqué que les exportations industrielles ont atteint 25 milliards de dinars en 2015, un bilan positif qui, d’après lui, résulte de l’évolution des industries alimentaires, et notamment l’huile d’olive, contrairement aux autres secteurs, tels que le cuir, le textile et l’habillement et les industries chimiques qui souffrent de nombreux problèmes.

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares