Mar. Avr 20th, 2021

Ali Kooli : nous avons échappé à une notation plus sévère

Dans une interview sur les ondes de la radio Express Fm, le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement, Ali Kooli, a déclaré que l’agence Moody’s avait prévu une notation encore plus basse pour la Tunisie.

Ali Kooli a expliqué que le ministère avait présenté à Moody’s la vision et le programme du gouvernement. Il a également affirmé que le ministre a, par la même occasion, salué les efforts du gouverneur de la Banque centrale de Tunisie. « Les efforts du gouverneur de la BCT et du ministère ont empêché une notation plus sévère! », a ajouté le ministre. Moody’s aurait, selon ses dires, renoncé à une baisse de la notation après avoir eu connaissance des accomplissements du gouvernement.

Par la suite, Ali Kooli a précisé que la Tunisie entamera des négociations approfondies avec le FMI, à partir du mois d’avril. Il a estimé que la Tunisie pourra, prochainement, trouver un accord avec le FMI. « Nous travaillons, depuis quatre mois, pour l’élaboration d’un plan de réforme pour la période 2021-2024 que nous présenterons au FMI », a-t-il encore précisé.

Par ailleurs, Ali Kooli a rappelé que la recette fiscale de l’Etat pour l’année 2020 a atteint 27,1 milliards de dinars. Il a également ajouté que la masse salariale de l’Etat était de 19,2 milliards de dinars pour la même année. Il a conclu que l’Etat est capable de couvrir ses dépenses.

De plus, Ali Kooli a annoncé une possible mise en place de réformes concernant l’attribution de certaines autorisations et licences. Ces réformes porteront, selon lui, sur les autorisations liées à la vente d’alcool, la suppression de la légalisation de signature dans certaines situations. Le gouvernement envisage, aussi, la création de trois nouvelles agences dont une portant sur la trésorerie.

En ce qui concerne la Caisse générale de compensation, Ali Kooli a précisé que la réforme doit assurer la hausse du pouvoir d’achat des citoyens et citoyennes. Une possible réforme doit être opérée afin de lutter contre la contrebande.

  • leconomistemaghrebin

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *